Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Burnout, le mal du XXI°siècle

Burnout, le mal du XXI°siècle

Vous avez sans doute entendu parler autour de vous de ces nouvelles maladies pourtant bien présentes dans la société, mais que nous avons bien du mal à identifier ? Pour en attester, il suffit de constater que ces nouvelles maladies sont issues du vocabulaire anglophone. Peu à peu grâce aux nombreux témoignages recueillis par les médias, les réseaux sociaux, ainsi que les diagnostics des professionnels de santé, nous sommes enfin en mesure de mettre des mots sur ces maladies. Prenons le cas par exemple de l’une des maladies les plus connues de nos jours : le burnout.

Beaucoup de personnes vivent au quotidien avec cette maladie sans savoir qu’elles en sont atteintes. En 2017, la CFDT a mené une enquête de grande envergure dans le monde du travail. À la suite de cette enquête, un rapport a été établi indiquant que 36% des français ont été victimes au moins une fois dans leur de vie d’un burnout. Ce chiffre est plus élevé chez les personnes en situation de chômage (54%). Les femmes comme les hommes sont touchés, et il n’y a pas de tranche d’âge précise. Pourtant les symptômes liés à cette maladie peuvent être décelables rapidement, et traités à temps.

1. Le burnout ou épuisement professionnel

a. Les symptômes qui ne trompent pas

Les gens qui témoignent de cette maladie racontent qu’ils ont d’abord commencé à éprouver un sentiment de fatigue intense, leur empêchant d’être performants au travail. Les tâches quotidiennes à réaliser d’ordinaire simples leur demandaient un effort considérable. Cela est dû au fait que le cerveau est surchargé à cause des informations trop nombreuses à gérer. La personne a alors du mal à organiser correctement son travail. « Though his body says stop, his spirit cries – never! » “Bien que son corps lui dit d’arrêter, son esprit crie jamais!”.  Ces paroles tirées de la chanson du film Rocky définissent bien le burnout, car les personnes touchées veulent malgré tout atteindre leurs objectifs, quitte à repousser les limites jusqu’à l’épuisement physique et moral. Des douleurs physiques peuvent également se manifester telles que des maux de dos, insomnies, problèmes digestifs, problèmes cutanés, etc.

b. Les conséquences du burnout

S’il n’est pas traité à temps, les conséquences peuvent être graves, et détruire progressivement la personne touchée, parfois jusqu’au suicide dans les cas extrêmes. Les conséquences sont nombreuses, et voici une liste non exhaustive :

  • Démotivation au travail,
  • Irritabilité, colère, pleurs,
  • Sentiment de frustration,
  • Manque de concentration,
  • Baisse de confiance en soi,
  • Incapacité à gérer sa vie privée,
  • Isolement,…

2. Comment y faire face ?

La première chose à faire est d’en parler à ses proches pour ne pas s’enfermer dans un mutisme. Il y aura toujours dans votre entourage une personne bienveillante qui saura vous écouter, et vous soutenir dans cette épreuve. Ne laissez pas cette maladie affecter votre vie privée. Votre médecin est aussi bien placé pour vous aider, alors n’hésitez pas à en parler avec lui, afin de mettre en place ensemble un traitement efficace. Enfin sur votre lieu de travail, parlez-en à vos supérieurs, de même qu’à vos collègues sans avoir le sentiment d’être une « gêne » pour votre entreprise, et aussi pour vos proches.

Comments

  • Bernard | Nov 10,2018

    Article intéressant Je suis moi-même passé par cette épreuve je dois dire très douloureuse il y a quelques années.
    Heureusement j’ai pu compter sur le soutien de mes proches pour surmonter cette épreuve et aller de l’avant.
    Aujourd’hui je suis épanoui dans mon nouveau travail, et je ne souhaite à personne de vivre avec cette maladie.

    • Admin | Nov 10,2018

      Bonsoir Bernard,

      Je vous remercie pour votre témoignage. Je suis ravie que vous ayez pu vous soigner et entamer un nouveau travail.
      Comme vous l’avez dit l’entourage familiale joue un rôle très important dans le processus de guérison.
      Je vous souhaite une bonne continuation

  • Céline | Nov 10,2018

    Ma fille est passée par là. ça a été très dur pour nous de gérer tout ça. Elle s’isolait et ne voulait plus sortir.
    Notre médecin nous a aidé et aujourd’hui tout va mieux.

    • Admin | Nov 10,2018

      Bonsoir Céline,
      Face à ce genre de maladie, les familles sont souvent désarmées, et ne savent pas comment gérer la situation.
      Pour les enfants et les adolescents c’est d’autant plus dur à déceler, car les parents vont penser à une dépression ou une crise d’ado.
      Vous avez bien réagi en sollicitant votre médecin généraliste à temps.
      Bonne continuation à vous et à votre fille.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *